NETTALI.COM – Auteur ce dimanche de son premier doublé en sélection, Ismaïla Sarr a aidé les “Lions” à s’imposer nettement devant le Congo Brazzaville (2-0) au stade Lat Dior de Thiès. Une 5e victoire en 6 journées qui permet à l’équipe nationale du Sénégal de rester invincible dans ce deuxième tour des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022.

Un doublé d’Ismaïla Sarr en première période. Et puis c’est tout. A l’occasion de la réception du Congo Brazzaville comptant la 6e et dernière journée des éliminatoires du mondial 2022, les “Lions”, déjà qualifiés pour les barrages, jouaient ce dimanche sans pression devant leur public. En l’absence de Sadio Mané, touché lors de la 5e journée à Lomé, Aliou Cissé a remanié son onze de départ en passant de son fameux 4-2-1-3 au classique 4-4-2 guidé par deux attaquants de pointe : Habib Diallo et Boulaye Dia. Laissé au repos, Édouard Mendy a été remplacé dans les buts par Alfred Gomis.

Désirieux de terminer en beauté, les locaux n’ont pas observé de round d’observation. Dès la 14e minute de jeu, Ismaïla Sarr, bien décalé sur son couloir droit déclenche une lourde frappe bien enveloppée qui tape la traversale avant de rebondir dans les buts du gardien congolais. Un chef d’oeuvre qui donne des ailes aux hommes du sélectionneur adjoint, Régis Bogard qui a suppléé sur le banc Aliou Cissé suspendu.

Trois minutes plupart, Gana Guèye, le joueur le plus capé de cette génération avec 83 sélections et qui fêtait en même temps ses 10 ans en équipe nationale, croyait corser l’addition, mais son joli coup franc, bien enroulé, termine sa course sur la transversale congolaise. Mais ce n’est que partie remise. Car dans la foulée, Ismaïla Sarr double la mise à la 24e sur un but d’école suite à une action en triangle entre Habib Diallo, Saliou Ciss et lui.

Au retour des vestiaires, le score ne va pas évoluer malgré une tonne d’occasions franches gâchées par les vice-champions d’Afrique qui ont fait preuve d’un manque d’efficacité criant.

Ismaïla Sarr (49e), Krépin Diatta (53e)
Bamba Dieng (64e), Pape Matar Sarr (84e) et Moustapha Name (90e) ont tous, tour à tour buté sur le gardien, Guy Mbenza.

Au-delà du premier doublé d’Ismaïla Sarr en équipe nationale, l’autre fait marquant de la soirée reste l’entrée en jeu du néo “Lion”, Pape Guèye. Ce 14 novembre fera date pour le milieu de terrain de l’Olympique de Marseille qui a étrenné sa première sélection avec les “Lions”.

Avec ce succès de 2 buts à zéro, le Sénégal réalise un parcours quasi sans faute avec 16 points sur 18 possibles, 15 buts marqués contre 4 encaissés. Un bilan satisfaisant que la bande à Sadio Mané devra confirmer lors des barrages du mondial 2022 prévus au mois de mars 2022.

A rappeler que le tirage au sort de ce troisième tour communément appelé barrages de la zone Afrique aura lieu le 18 décembre prochain. Le Sénégal, leader du classement Fifa en Afrique, ne va croiser les membres du Top 5 du continent. Mieux, les “Lions” auront l’avantage de jouer le match retour à domicile.