NETTALI.COM- La Cour des comptes va commencer la publication de ses rapports particuliers. Son président, Mamadou Faye, l’a annoncé ce jeudi 11 novembre 2021.

Bientôt une innovation à la Cour des comptes du Sénégal. L’organe de contrôle ne va plus se contenter de publier ses rapports publics. A en croire, le Premier président, Mamadou Faye, les rapports particuliers issus des contrôles exécutés par les vérificateurs dans les collectivités territoriales, les sociétés nationales et les projets et programmes seront aussi publiés. M. Faye l’a fait savoir en marge du lancement du jumelage entre la Cour des comptes du Sénégal et celle française, jeudi

.

D’ici là, seront bientôt publiés les rapports publics 2018, 2019 et 2020. A ce propos, le premier président renseigne que le rapport 2018 est déjà imprimé et se trouve sur sa table. S’agissant de 2019, il est en cours d’impression tandis que pour le rapport de 2020, M. Faye révèle que les chambres réunies vont bientôt se rencontrer pour l’adopter. « Il sera remis au président de la République au plus tard en mars 2022. C’est un engagement que j’avais pris depuis mon installation », assure-t-il.

La dernière publication de rapport remonte à 2019. Il s’agissait des rapports 2015, 2016 et 2017. Le Premier président de la Cour reste convaincu que ce retard dans la publication sera un mauvais souvenir. Car, dit-il, avec le jumelage avec l’institution sœur de la France, la Cour des comptes du Sénégal pourra améliorer la quantité et la qualité de ses rapports et surtout  les publier en respectant les délais. « Il ne sert absolument à rien de sortir des rapports au-delà des délais requis parce qu’ils perdraient de leur pertinence. Nous sommes conscients de cela et nous travaillons pour que ces retards soient un mauvais souvenir », renchérit-il.