NETTALI. COM- Après la célébration de la naissance du Prophète de l’islam Mouhamed (PSL) dans la cité religieuse de Médina Baye à Kaolack, les limiers du commissariat central de cette région ont livré le bilan sécuritaire pour l’édition 2020.

Au total, 316 individus ont été interpellés. Il s’agit de 65 pour vérification d’identité, 199 pour non-port du masque, 10 pour ivresse publique et manifeste, 4 pour détention de chanvre indien aux fins d’usage (dont 3 déjà déférés au parquet), 3 pour rixe sur la voie publique, 9 pour jeux de hasard, 2 pour tentative de vol (tous déférés au parquet), 1 pour conduite sans permis de conduire, 18 pour vol (enquête en cours), 3 pour flagrant délit de vol (dont 2 déférés au parquet).

Ces différentes opérations, renseigne EnQuête, ont aussi permis de mettre en fourrière 32 véhicules et l’immobilisation de 35 motos. Plus de 624 pièces ont aussi été saisies.
Durant cette période, le Service régional de la sécurité publique (SRSP) a enregistré 26 accidents de la circulation routière dont 8 dégâts matériels, 18 corporels, 27 victimes dont 23 et 4 femmes.

Selon EnQuête, ce résultat a été obtenu  suite à l’installation des deux postes de police avancés à Médina Baye et la tenue d’opérations quotidiennes de sécurisation. Ainsi, des opérations de sécurisation menées depuis le 18 octobre dernier, dans le cadre de la couverture du Gamou à Kaolack et depuis l’effectivité de l’installation du poste de Police avancé à Médina Baye, dans la journée du 30 octobre dernier, ont donné les résultats.

Selon toujours le journal, les hommes de Serigne Amadou Diop le boss du commissariat central de Kaolack, avaient mis un dispositif allégé composé des éléments du SRSP et du Groupe opérationnel de Kaolack (GOKL), une entité du Groupement mobile d’intervention (GMI). Ce dispositif, confie-t-on, va poursuivre les opérations jusqu’après le “Gamouwatt’’ prévu après-demain jeudi.