NETTALI.COM – Un dealer très connu à Louga, vient d’être condamné pour offre et cession de chanvre indien. Touffy Jabour a, en effet, écopé d’une peine de 5 ans ferme. A  l’annonce du verdict, sa femme est tombée en syncope dans la salle d’audience.

Touffy Jabour, trafiquant de chanvre indien connu à Louga, n’a pas encore tiré les leçons de ses nombreuses condamnations. Ce multirécidiviste d’une soixantaine d’années a été encore attrait mercredi 7 août, devant la barre du tribunal de grande instance de Louga. Poursuivi pour le délit d’offre et cession de chanvre indien, le vieil homme, fraichement élargi de prison, après avoir purgé une lourde peine, passera encore les 5 ans à venir dans les liens de la détention. Tel est délibéré rendu par le Tribunal. Dès que le juge a prononcé cette sentence, qui est tombée comme un couperet, une femme de teint clair, qui suivait religieusement le procès, a fait parler ses cordes vocales. La pauvre dame, d’une voix imposante, a émis un cri strident avant de tomber de tout son poids, sur les carreaux. Comme une bête égorgée, elle s’est mise à pleurer comme une madeleine.  La minute d’après, elle est tombée en syncope. Secourue par ses proches, elle est plus tard identifiée comme étant la femme de Touffy Jabour. Lorsque la bonne dame a crié la première fois, le dealer, visiblement gêné, a tourné le regard, avant de rejoindre tranquillement le box des accusés.

Le dealer arrêté avec 2 Kg de chanvre indien

Les éléments de la Section régionale de l’Ocrtis, informés d’un intense réseau de trafic de chanvre indien au quartier Guinaw rail, à la périphérie de Keur Serigne Louga, ont décidé de le démanteler. Après plusieurs recoupements et filatures, les limiers entrent en action en juillet dernier. Ciblant une maison, ils se sont terrés dans la pénombre à quelques encablures, avant de suivre à l’intérieur un conducteur de moto Jakarta, portant un sac. Fouillant la maison, ils surprendront le maître des lieux, Touffy Jabour, dans sa chambre, en train de conditionner du chanvre indien. Une forte quantité de Yamba affichant à la pesée, 2 kilogrammes, du papier ciment, une paire de ciseaux, un rouleau de scotch et 450 000 francs Cfa ont été trouvés par devers lui. Trois jeunes, Mbaye Diop, Mor Mboup et Pape Lô, trouvés sur les lieux, ont été arrêtés et conduits sous bonne escorte dans les locaux du commissariat urbain. Jugés, les membres de la bande ont écopé de fortunes diverses. Le parquet, après avoir sollicité que les faits soient disqualifiés en tentative d’offre et cession de chanvre indien, avait requis une peine de 2 ans ferme à l’encontre du vieil homme. Le Tribunal l’a suivi en disqualifiant les faits en tentative d’offre et cession de chanvre indien, mais a condamné le multirécidiviste à 5 ans ferme. Mbaye Diop a été relaxé. Mor Mboup qui s’était rebellé face aux limiers, a été condamné à un mois ferme.