NETTALI.COM – Proche de Barthélémy Dias, Khalifa Sall était ce matin à la salle 6 du tribunal où devait se tenir l’audience en appel de son lieutenant. Pour l’ancien maire de Dakar, cette audience renvoyée jusqu’au 1er décembre pour plaidoirie est purement politique.

C’est fait sciemment, c’est politique, personne ne nous fera croire le contraire. Et nous continuerons à nous battre pour que cette manipulation et cette ignominie ne puisse pas prospérer.” Propos tenus ce matin par Khalifa Ababacar Sall. L’ancien maire de Dakar réagit ainsi au renvoi jusqu’au 1er décembre du procès en appel de Barthélemy Dias. Le patron de Taxawu Senegaal ajoute : “Dans les démocraties consolidées, la justice s’interdit d’interférer dans les processus politiques. Et ici, ils savent bien, surtout qu’ils renvoient pour plaidoirie, c’est-à-dire que le 1er décembre, les avocats vont plaider et l’affaire va être vidée ou mise en délibéré.

Barthélemy Dias était ce matin au tribunal pour son procès en appel dans le cadre de l’affaire Ndiaga Diouf. Audience finalement renvoyée au 1er décembre prochain.