NETTALI.COM – Une enquête approfondie doit être menée pour déterminer les causes de la maladie dite mystérieuse qui affecte les pêcheurs. C’est du moins ce que suggère Greenpeace Afrique à l’Etat du Sénégal.

Ces deniers jours, une information fait état de la réapparition de la maladie dite mystérieuse. C’est ainsi que Greenpeace Afrique s’est fendu dans un communiqué pour demander à l’Etat du Sénégal de mener une enquête pour apporter la lumière sur la maladie qui affecte les pêcheurs. ’

En effet, nous assistons depuis l’année dernière, à la même période, à l’apparition de cette maladie caractérisée notamment par de nombreuses éruptions cutanées chez certains pêcheurs au niveau des localités de Thiaroye, Rufisque, Mbour…“, indique, Dr Aliou Ba Manager de la campagne Océan de Greenpeace Afrique.

Pour sa part, Moustapha Diop, coordonnateur du Conseil Local de Pêche Artisanale (CLPA) de Pikine, interrogé par Rfi renseigne que “plus de 80 pêcheurs seraient touchés par la maladie“.

Greenpeace Afrique constate que des investigations menées par différentes structures habilitées sont en cours et suit de près leur déroulement, mais demande que des moyens conséquents soient déployés pour connaitre une bonne fois l’origine de cette maladie et que des mesures pour y faire face soient prises par les autorités sénégalaises compétentes en la matière.

Par ailleurs, Greenpeace Afrique demande plus de diligence de la part des autorités en charge de la pêche et de l’environnement au Sénégal.

Enfin, Greenpeace Afrique réclame plus de sécurité et de surveillance des océans afin d’éviter de telles situations qui pourraient menacer l’activité de la pêche.