NETTALI.COM  – La coalition Yewwi askan wi risque de ne pas avoir de candidat à la mairie de Mbour. Le préfet a rejeté son dossier parce qu’il serait incomplet. 

Les choses se compliquent dans le département de Mbour. Et c’est la coalition Yewwi askan wi qui est dans tous ses états. La cause : les dossiers déposés par son mandataire n’ont pas été pris en compte par le préfet de Mbour. Suffisant pour mettre en colère Me Abdoulaye Tall de Pastef.

Désigné tête de liste de Yewwi Askan wi dans la commune de Mbour, Me Tall a fait face à la presse jeudi tard dans la soirée. Il accuse l’autorité préfectorale d’avoir agi comme militant de l’Alliance pour la république (Apr). Me Abdoulaye Tall, par ailleurs porte-parole national de Pastef, précise que leurs listes n’ont jamais été forcloses. “Nos mandataires sont arrivés sur les lieux à 22h 34. Et ils y sont restés toute la nuit. Le préfet est sorti pour leur demander si les dossiers étaient complets. Ils ont répondu par l’affirmative. Mais leur préfet leur a dit qu’il ne prendrait pas le dossier parce qu’il est complet“, relate Me Tall. Qui dénonce une forfaiture. A l’en croire, seules trois listes ont été retenues à Mbour dont celle de Benno Bokk Yakaar. “La même chose s’est passée à Sandiara et à Diass“, dit-il. Avant d’avertir : “On se laissera pas faire. Ça ne passera pas. Nous allons saisir la Cour d’appel de Thiès.”

Par ailleurs, Me Abdoulaye Tall a lancé un appel aux Mbourois. A ces derniers, il demande de se mobiliser et refuser qu’on leur impose des candidats. Parce que, dit-il, “si ça passe, ils feront la même chose aux prochaines élections“.