NETTALI.COM – Les Sénégalais risquent de ne pas avoir de pain très prochainement. Pour cause, les meuniers du Sénégal, au bord du gouffre, ont décidé de baisser leur production à moitié.

« C’est avec regret et respect que nous vous annonçons que l’Association des Meuniers Industriels du Sénégal engage ses 7 membres dans une démarche de survie sans précédent dans l’histoire industrielle du Sénégal. Les Meuniers ne peuvent plus continuer de vendre à perte et déclarent officiellement leur situation de faillite programmée », rapporte le communiqué. Selon les meuniers, il est à présent urgent de statuer sur l’ultime levier d’ajustement en révisant le prix du sac de 50 kg de farine de blé. « Suivant la structure des prix, la farine se vendra à 19 193 FCFA par sac. Cependant, afin de garantir une stabilité du prix du marché, en complément de la TVA à 0% et des droits de douane sur le blé à 0%, les autorités doivent prendre la décision additionnelle de diminuer les impôts afin de compenser les pertes entre le prix de 19 193 F et celui qui est pratiqué depuis début octobre », explique le communiqué.

Selon les meuniers, la flambée des prix du blé est ignorée par les autorités. En avril puis en juillet ils ont alerté le Ministère du Commerce, mais malgré ces alertes, le prix de revient de la farine vendue au Sénégal est bien au-dessus du prix de vente imposé par les autorités gouvernementales. « En Septembre 2021, nous avions sollicité en urgence une prise de décision rapide pour revoir le prix de la farine. Mais c’est en vain. De sorte que chaque sac livré depuis nos unités de production constitue une infraction flagrante à la loi sénégalaise en plus d’amplifier les pertes de nos entreprises » font savoir les meuniers.