1NETTALI.COM – Interrogé ce dimanche sur Téléfoot sur la situation du Paris SG depuis l’arrivée des Qataris, l’ancien attaquant parisien (entre 2012 et 2016) Zlatan n’a pas manié la langue de bois pour donner des punchlines zlatanesques, du genre : ” Sans moi le PSG ne serait pas devenu ce qu’il est.

Alors, je vous manque en France ou pas ? Parce que depuis que je suis parti, vous parlez de quoi, rien ? Ça doit être chiant de travailler en France maintenant, a d’emblée lancé le géant suédois.

Interrogé sur ses quatre saisons passées au PSG entre 2012 et 2016, l’attaquant international suédois (118 sélections, 62 buts) garde ainsi de très bons souvenirs mais estime surtout que son arrivée dans la capitale française a permis au club parisien d’entrer dans une nouvelle dimension.

Le PSG ? J’ai de très bons souvenirs, quand le PSG a été racheté, j’ai été l’un des premiers à signer. Et je suis très fier. Sans moi le PSG ne serait pas devenu ce qu’il est. Certains pensent que je suis venu pour l’argent, la ville, de la vie. Non : je suis venu, et tout a changé“, a fait savoir l’ancien buteur des Parisiens (156 buts et 61 passes décisives en 180 matches au PSG).
Avant de revenir sur le niveau actuel du club de la capitale. ” Paris est-il plus fort qu’à mon époque ? Non, nous étions une équipe, aujourd’hui ce n’est pas une équipe. Ils ne sont pas meilleurs“, a analysé le joueur de 40 ans.

Mbappé est trop dans un confort

Dans cet entretien, le natif de Malmö n’a pas manqué de confier un conseil à Kylian Mbappé.
Il y a beaucoup de bons joueurs, j’adore Mbappé, mais ce qu’il fait n’est pas encore assez, il est trop dans un confort, trop dans sa zone, il faut qu’il se fasse mal, qu’il sente le goût du sang, qu’il marche sur le feu. Il faut s’entourer de ceux qui te disent de devenir meilleur. Entoure-toi de ceux qui te diront que tu n’es pas assez bon et tu seras meilleur. Il peut devenir si fort s’il se fait mal, mais il est dans le top de ceux que j’aime“, précise-t-il.
Il y a d’autres joueurs au top. Pour les jeunes, il y a Mbappé, Haaland. Et Ibrahimovic, a-t-il ajouté.

Enfin Zlatan Ibrahimovic s’est exprimé sur l’arrivée retentissante de Lionel Messi au PSG, son ex-coéquipier au Barça lors de la saison 2009-2010.

Je pense que c’est un bon challenge pour lui, il va essayer quelque chose de nouveau après une très longue période à Barcelone et il arrive dans un club très ambitieux et qui veut gagner et qui est toujours dans une forme d’ascension. Paris doit maintenant profiter de lui”, dit-il, avant de conclure sur une nouvelle punchline dont lui seul a le secret : “ je souhaite que les gens se souviennent que j’ai été le meilleur partout où je suis passé“.
Sacré Zlatan.