NETTALI.COM  – En dépit des remous que son investiture a créé au sein de Pastef, Me Abdoulaye Tall sera le candidat de Yewwi askan wi dans le commune de Mbour. Le porte-parole national du parti d’Ousmane Sonko vient de l’annoncer.

A Mbour, les prochaines élections municipales risquent de virer à un duel fratricide. Investi tête de Benno Bokk Yakaar dans la commune, le magistrat Cheikh Issa Sall fera face à son “jeune frère”, l’avocat Me Abdoulaye Tall. Ce dernier aime rappeler que Cheikh Issa Sall qui l’a accueilli et hébergé à Dakar après l’obtention du Bac. Grand ami d’Ousmane Sonko, c’est même Issa Sall qui a présenté Me Tall à celui qui, quelques années plus tard, allait devenir chef de Pastef et plus farouche opposant à Macky Sall qui vient de l’investiture à Mbour. C’est aussi le même Cheikh Issa Sall qui était cité dans la fameuse affaire des audio entre Mansour Faye et Ousmane Sonko. On l’accuse d’avoir présenté son ami au beau-frère de Macky Sall avant de le trahir. Autant dire alors que le combat de Mbour ne sera pas facile.

En attendant, Me Tall savoure son investiture et se prépare au combat. “C’est avec une joie renouvelée et une sérénité sans commune mesure que je partage avec vous le choix que la coalition Yewwi Askan Wi a porté sur ma modeste personne pour solliciter les suffrages des mbourois au niveau communal. Je mesure la solennité de l’instant ainsi que l’immensité des attentes et des espoirs longtemps déçus.  Mais je puis vous assurer que l’équipe et moi ne ménagerons aucun effort pour porter, très haut, le flambeau de l’espoir suscité par la dynamique politique de notre coalition. Cet espoir trouve son fondement dans la gestion gabégique de nos ressources locales, l’inexistence d’une politique infrastructurelle au niveau communal sans compter un désir inextinguible de renouvellement de la classe politique“, a réagi le porte-parole de Pastef. Avant d’ajouter  : “C’est l’occasion pour moi d’inviter tous mes frères et sœurs à travailler sans relâche, pour qu’au soir du 23 janvier 2022, notre victoire soit l’acte premier du changement irréversible en direction de 2024.”