NETTALI.COM – Moins de vingt-quatre heures seulement après le divorce avec Macky Sall, Abdoulaye Baldé a révélé qu’il mettra en place “une grande coalition’’ et a demandé à ses militants de se tenir prêts pour “la grande bataille’’.

La bataille de Ziguinchor aura bel et bien lieu. En attendant la sortie d’Ousmane Sonko, ce dimanche à l’occasion d’un meeting qu’il doit organiser, le maire sortant de la capitale méridionale du pays annonce que la liste de sa coalition dans laquelle figure des responsables de l’opposition et du pouvoir “fera mal au camp d’en face’’. La déclaration a été faite hier, à Ziguinchor, en présence de nombreux militants, mais également de maires de commune acquis à sa cause. Cette liste, selon Enquête, sera déposée, ce jeudi, et les contours de cette coalition seront connus, au plus tard, ce samedi, a révélé le président de l’Union des centristes du Sénégal (UCS) qui a demandé à ses militants de se tenir prêts pour la “grande bataille’.

Abdoulaye Baldé a aussi annoncé la mise en place d’une “grande coalition’’. “Je rends grâce à Dieu. Des gens ont pleuré toute la nuit, suite à ma non-reconduction. Je veux leur demander de rendre grâce à Dieu. Parce que nous sommes en train de bâtir une coalition. Et quand tout sera prêt, ça va chauffer et tout sera clair’’, a averti le maire de Ziguinchor qui a été mis hors-course par Macky Sall au profit de Benoit Sambou et de Seydou Sané, premier adjoint au maire Abdoulaye Baldé et président du Casa Sport.

L’édile de Ziguinchor a, par ailleurs, souligné qu’il y a beaucoup de contrevérités à propos de sa rencontre avec le président de la République Macky Sall. “Le président m’a promis un poste que je devais occuper après les élections. Je ne sais même pas quoi c’était. Tout cela n’est pas important. À l’heure actuelle, il faut juste savoir que le combat qui nous attend est immense. Et le 23 janvier, nous allons remporter ces élections et vous allez savourer cette victoire jusqu’au petit matin’’, a clamé, haut et fort, Abdoulaye Baldé pour expliquer ce qu’il qualifie de “trahison’’ de la part de Macky Sall.

Selon lui, la mairie est une étape fondamentale qui le mènera, avec ses militants, à la présidence de la République. Son seul et unique objectif final.