NETTALI.COM – Hué lors de l’assemblée générale de l’Association des maires du Sénégal (Ams), Pape Amadou Sarr accuse ses adversaires. Invité de l’émission “Jury du dimanche”, le patron de la Délégation à l’entreprenariat rapide (Der) soutient que des gens ont reçu de l’argent pour l’humilier.

 

 

1,5 million de francs Cfa. C’est la somme qui a été payée à des individus pour tenter d’humilier le patron de la Délégation à l’entreprenariat rapide (Der). Et c’est Pape Amadou Sarr, lui-même, qui l’a déclaré ce dimanche à l’émission “Jury du dimanche” sur Iradio. D’ailleurs, il assure n’avoir pas du tout été surpris par les huées dont il a l’objet au moment de sa prise de parole. “Je n’en veux pas aux maires. Je suis entré dans la salle avec la conviction que j’allais être hué. J’ai été averti“, a soutenu, ce dimanche, l’invité de l’émission politique d’Iradio.

Pape Amadou Sarr va plus loin. Puisqu’il soutient que de l’argent a été décaissé pour payer ceux qui l’ont hué. Sans citer de noms, il accuse : “On a payé des gens pour cela. J’ai la preuve, mais aussi le montant.” “1,5 million a été donné à des personnes pour m’humilier“, révèle le patron de la Der. Qui ajoute : “Ce n’était pas la première fois et ce sont des pratiques que je dénonce.”

Toutefois, Pape Amadou Sarr veut rester républicain et continuer de croire aux valeurs de la République. “Si je quitte demain la Der, la personne qui prendra ma place, ne pourra pas faire mieux que ce que j’ai fait avec les mêmes ressources dont je dispose“, a-t-il laissé entendre.

Invité la semaine dernière à s’exprimer devant l’assemblée générale des maires du Sénégal, Pape Amadou Sarr a eu du mal à parler du bilan de la Der. Une partie de la salle s’est levée pour le huer et contester les chiffres qu’il a avancés comme investissements pour accompagner les jeunes sénégalais.