NETTALI.COM  – Les autorités maliennes ne veulent plus voir le représentant de la Cedeao sur leur territoire. Elles lui ont donné un délai de 72 pour quitter le pays.

Le gouvernement malien ne fait pas semblant. Il ne veut plus du représentant de la Cedeao et il tient à le faire savoir. Dans un communiqué, le gouvernement malien indique que “ce lundi 25 octobre 2021, le représentant de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) au Mali a été convoqué au ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale où il lui a été notifié la décision du gouvernement de la République du Mali le déclarant persona non grata au vu de ses agissements incompatibles avec son statut“. Et les autorités maliennes de préciser que “cette décision intervient après plusieurs mises en garde adressées à l’intéresse à travers sa hiérarchie“. “En conséquence, poursuit le communiqué, un délai de 72 heures lui est accordé pour quitter le territoire national.”

Pat ailleurs, le ministère malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale réitère “la disponibilité du gouvernement du Mali à maintenir le dialogue avec la Cedeao et à œuvre ensemble pour la réussite de la transition et la consolidation des efforts en vue de renforcer l’intégration sous-régionale dans un esprit de solidarité, de complémentarité, de respect mutuel et de sincérité“.