NETTALI.COM – Le corps de Cheikh Niass, l’émigré arrêté par le commissariat de Wakinane Nimzat et qui est finalement décédé à l’hôpital Aristide Le Dantec, a finalement été remis à ses parents. Le défunt a été inhumé au cimetière de Yoff.  

Cheikh Niass, l’émigré arrêté par le commissariat de Wakinane Nimzat et qui est finalement décédé à l’hôpital Aristide Le Dantec, est mort de Covid-19 et d’une hyperglycémie (une augmentation anormale du taux de glucose dans le sang). C’est ce que révèlent les résultats de l’autopsie.

Cette semaine, face à la presse, sa famille avait soutenu que Cheikh Niass ne souffrait d’aucune malade.

 «Il était bien portant et ne présentait aucune signe de maladie», avait déclaré son oncle lors d’une conférence de presse organisée par la famille.