NETTALI.COM- Devant le Jury du dimanche, sur Iradio (90.3), le Président de l’Union des démocrates pour la renaissance de la Guinée (Udrg) Amadou Oury Bah a regretté les démêlés qui existent entre la France et le Mali. Selon lui, la situation au Sahel, notamment au Mali, ne sera jamais résolue par la puissance des armes.

Le président de l’Union des démocrates pour la renaissance de la Guinée (Udrg) Amadou Oury Bah était, ce dimanche, l’invité du Jury du dimanche. Il s’est prononcé sur les bisbilles entre la France et le Mali suite au rapprochement de Bamako avec la Russie. D’après lui, la situation au Sahel notamment au Mali ne sera jamais résolue par la puissance des armes. « C’est dommage qu’au regard des tragédies qui se passent au Sahel notamment au Mali, qui est confronté à une instabilité très profonde avec des dislocations de sa souveraineté, au moment où des soldats font face à des terroristes, que les dirigeants de part et d’autre font preuve de violence verbale », a-t-il déclaré.

A l’en croire, la situation exige de la retenue et beaucoup plus de sang-froid. Cela, parce que ce n’est pas des questions de joutes oratoires qui vont ramener la paix au Mali. C’est, indique-t-il, « une coopération fondée sur la confiance, sur la loyauté et sur l’acceptation mutuelle des positions des uns et des autres dans une dynamique mutuelle de recherche d’endiguer la poussée terroriste et de stabiliser le territoire malien. C’est cela qui devrait être de mise.»