NETTALI.COM – Les premières sanctions tombent après la mort de Cheikh Niass. Des mesures conservatoires sont prises. C’est ainsi que le commissaire de Wakhinane a été relevé de ses fonctions.

Ahmet Béchir Ndiaye, lieutenant de police, a été limogé 48 h seulement après la mort du détenu Cheikh Niass. Ce dernier était à la tête du poste de police de Wakhinane Nimzatt où était gardé en vue l’émigré sénégalais installé en France.

Selon les informations de L’Observateur, l’intéressé a été muté à la direction de la formation de la police nationale.

Pour mémoire, Cheikh Niass a été arrêté par un agent de la police de Wakhinane. Envoyé en prison, il a été transféré aux Urgences de l’hôpital Le Dantec où il a finalement rendu l’âme. Il serait mort d’hyperglycémie.