NETTALI.COM – Le juge d’instruction du huitième Cabinet, Mamadou Seck, a placé sous mandat de dépôt Serigne Djily Fall et Cie, impliqué dans une affaire de trafic d’or, avant de lancer un mandat d’arrêt contre le gendarme, le policier et le sieur Mohamed Samb. En fuite depuis la chute des autres membres de la bande, les hommes de tenue sont activement recherchés. 

Ce jeudi 23 septembre 2021, Serigne Djily Fall et Cie, impliqué dans une affaire de trafic d’or, ont franchi la porte de la prison. Leur face-à-face avec le juge d’instruction du 8e Cabinet, Mamadou Seck, a été bouclé d’une inculpation et d’un placement sous mandat de dépôt comme demandé par le ministère public dans son réquisitoire introductif. Le magistrat instructif, après les avoir, tour à tour, entendus dans cette affaire d’association de malfaiteurs, de séquestration suivie de tortures, d’escroquerie, de blanchiment de capitaux et d’usurpation d’identité, les a tous envoyés en prison. Malgré leurs dénégations, Serigne Djily Fall et ses supposés complices Mass, Mamadou Diagne (32 ans), indicateur de la Brigade de Pikine, et Cheikh Ahmet Tidiane Bâ (28 ans), indicateur de la Police de Nimzat de Guédiawaye, ont été écroués.

Epinglée par la Section de recherches de la gendarmerie de Colobane pour une affaire frauduleuse de vente d’or d’une valeur de 53 millions de FCfa, laquelle les a fait déférer depuis le lundi 20 septembre 2021 au parquet de Serigne Bassirou Guèye, la bande n’est cependant pas au complet. Le flic Issa Faye, en service à la Sûreté urbaine (Su) avant son affection à Tambacounda, Pape Ndongo Niang,  gendarme en service au Gp Front-de-terre et Mohamed Samb sont activement recherchés. Après l’inculpation du premier groupe, le juge a lancé un mandat d’arrêt contre les trois (3) fugitifs.

 «Ils ont réussi trois coups de cette manière !»

Les autorités policières et de la gendarmerie sont à la recherche des fugitifs depuis qu’ils ont échappé au guet-apens des éléments de la Section de recherches de la gendarmerie de Colobane.

Avec ce mandat d’arrêt, tout le dispositif pour freiner leur course est mis en place. «Ils se fatiguent à se cacher, mais ils vont bientôt tomber», confie un Officier de Police judiciaire (Opj) qui a fait tomber beaucoup de caïds. Seulement, cette bande à Fall semble avoir de l’expérience. Ils auraient frappé à plusieurs reprises avant d’être alpagués. «Ils ont réussi plusieurs coups de cette manière. Même à Mbour. On décompte trois opérations ou plus à leur compte», confie une source judiciaire bien au fait de cette affaire.

Pour rappel, Serigne Djily Fall, présenté comme le cerveau de cette bande, a proposé de l’or à vendre à deux commerçants. Le samedi 11 septembre 2021, il leur donne rendez-vous dans un appartement loué à Ouest-Foire par Mass, un de ses complices. Après que Fall a encaissé les 53 millions de FCfa des commerçants, le policier, le gendarme et les deux indicateurs, armes factices et brassards de police en appoint, débarquent. Ils accusent Fall de vendre de la drogue, enferment les deux commerçants dans une chambre et s’envolent avec l’argent. Les victimes saisiront par les suite les gendarmes de la Section de recherches de la gendarmerie qui, après avoir coincé Fall, arrêtent les autres membres de la bande. Sauf le gendarme et le policier de la bande qui sont activement recherchés.