NETTALI.COM – Les élus locaux sont invités à sécuriser et à préserver les assiettes foncières devant abriter les cases des tout-petits dans leurs différentes localités.

La Directrice de l’Agence nationale de la Petite enfance et de la case des tout-petits a, profité, de sa rencontre avec le Gouverneur de la région de Dakar pour lancer un appel à l’endroit des élus locaux du Sénégal. Maimouna Cissokho leur a demandé de sécuriser l’assiette foncière devant abriter les cases des tout-petits dans les différentes localités du pays. « C’est avec une synergie des actions, dans une approche holistique que nous allons pouvoir véritablement atteindre ces objectifs et relever les défis », dit-elle avant de faire savoir que la petite enfance c’est l’éducation, la santé, la nutrition et la sécurité.

La rentrée des classes approchant à grand pas, elle lancé un appel aux maries pour la dotation de fournitures scolaires, pour la mise à disposition de personnel de charges et de gardiens. A cet égard, elle rappelle :  « Nous avons sollicité des inspecteurs d’académies l’accompagnement en personnel ».

Relativement à la pandémie à coronavirus, elle informe que l’Etat du Sénégal va mettre à la disposition des tout-petits des kits d’hygiène pour accompagner. En sus, les éducateurs sont formés aussi pour sensibiliser pour les protéger davantage. Prenant la parole, le Gouverneur de Dakar, Al Hassan Sall rassure qu’ils se sont engagés à faire en sorte que la politique de la petite enfance, définie par le Président de la République soit, appliquée dans la région de Dakar. Il se dit disposer à accompagner, aider et appuyer la directrice en mobilisant l’ensemble des acteurs de la région pour que le préscolaire soit pris en charge, pour que les collectivités territoriales jouent leur rôle.

Pour sa part, Gana Sène, Inspecteur d’Académie de Pikine-Guédiawaye souligne qu’ils vont mettre en œuvre les grandes orientations qui ont été formulées en renforçant la collaboration, la synergie avec la coordination nationale de la petite enfance.