NETTALI.COM – «Bruno Diatta, au Service de la République», c’est le titre du livre paru hier en hommage au défunt Chef du protocole de la Présidence sénégalaise, Bruno Diatta. Conduit par sa femme, Thérèse Turpin Diatta, l’ouvrage de près de 200 pages est le fruit d’une collaboration entre l’Ecole nationale des bibliothécaires et archivistes documentalistes (EBAD) et sa famille. Une sorte de compilation de témoignages qui retrace la vie et le parcours du défunt homme d’Etat. Voici celui de son épouse, Madame Thérèse Turpin Diatta.

 «En étant ce recueil, en lisant tous ces témoignages, l’évidence s’impose à moi : Tu es parti BRUNO. Tu n’es plus là !

L’émotion m’étreint, mes larmes coulent, je ne vois plus rien. En ton nom, en celui de ta famille et de tous ceux qui te sont chers, j’exprime ma gratitude infinie aux auteurs de ces textes si variés, si beaux et si complémentaires. Tous disent, dans le style propre à chacun et dans les différents registres qui les lient à toi institutionnel, familial, professionnel, amical, patriotique, fraternel, civique, combien tu as compté pour eux. A quel point tu leur manques. Et les raisons qui motivent leur serment de rester fidèles à ta mémoire.

Grâce soit rendue à Dieu et à ces femmes et à ces hommes de bonne volonté et de conviction.

En feuilletant ce recueil, en lisant tous ces témoignages, une autre évidence s’impose à moi : Tu es là, tu es toujours là Bruno, présent dans nos cœurs et dans nos vies. Tu seras toujours là, BRUNO ! J’en fais le serment, nous en faisons tous le serment.

Car les actes que tu as posés tout au long de ta vie ne sauraient rester lettre morte. Tu récolteras, tu récoltes déjà les graines que tu as semées.

Ta vie a été un exemple d’éthique, de civisme, de loyauté ; la jeunesse actuelle veut se l’approprier et l’ériger en modèle de vie : Je suis si fière de toi.

Époux attentif et aimant, père de famille exemplaire, tes enfants se sont abreuvés à la source de ta sagesse, ta droiture, ta bonté, ta simplicité, ton humilité, ton obsession du devoir accompli sans fioritures, sans calcul, juste par amour de ton pays, ta patrie. MERCI BRUNO.»