NETTALI.COM – L’affaire des députés membres de la majorité, cités dans une histoire de trafic de passeports diplomatiques, a fait sortir Alioune Tine de ses gonds.

«L’affaire des passeports diplomatiques est tellement grave pour l’image du Parlement et de l’homme politique sénégalais», a indiqué le président de Afrikajom center, Alioune Tine, dans une tribune sur les réseaux sociaux.

Selon lui, le niveau de gravité de cette affaire «appelle une démission des députés concernés et une forte réprobation du Président de la République (Macky Sall : Ndlr) et du Président du Parlement (Moustapha Niass : Ndlr), surtout après l’affaire de la fausse monnaie», a-t-il réagi.

En parlant de fausse monnaie, Alioune Tine fait allusion à l’affaire Bougazelli qui avait en son temps, défrayé la chronique. Mais quelques mois après son arrestation, le prévenu qui était député de la majorité, a recouvré la liberté. Il vaque tranquillement à ses occupations.