NETTALI.COM – La volonté du gouvernement ‘’de vacciner de force tous les enseignants du Sénégal avant la rentrée des classes’’ ne rencontre pas l’adhésion du Cadre unitaire des syndicats des enseignants du moyen secondaire / Authentique.

Dans un communiqué, le cadre unitaire, en réponse à la lettre circulaire n°012439 du ministère de la Santé et de l’Action sociale en date du 15 septembre 2021, annonçant la volonté du gouvernement ‘’de vacciner de force tous les enseignants du Sénégal avant la rentrée des classes’’ dit niet.

Ainsi, les syndicalistes ont déposé un préavis de grève à travers une note signée par le secrétaire général du Cusems/A Dame Mbodj. Dans le document, les enseignants déclarent que ‘’cette décision est en contradiction absolue avec toutes les dispositions réglementaires en vigueur du pays’’.

En outr, ils s’opposent à ce qu’ils qualifient de forfaiture et qui est le recrutement de 5 000 enseignants. Ils parlent de ‘’subversion inacceptable des critères arrêtés’’ pour ce recrutement. Ils font notamment référence à l’âge et au diplôme professionnel exigés.

Toutes choses qui font que le Cusems/A entend user du droit de grève que confère la loi ‘’pour s’opposer à ces forfaitures’’. Sous ce rapport, le Cusems/A exige l’ouverture de négociations sérieuses entre leur organisation syndicale et le gouvernement du Sénégal autour de ces divers points. Il s’agit de la renonciation à la vaccination obligatoire à l’école, l’audit de tout le processus de recrutement des 5 000 enseignants et l’affectation de tous les détenteurs de diplômes professionnels injustement recalés. Ils réclament également l’apurement de tous les arriérés dus aux enseignants, la fin du sabotage de la carrière des enseignants par le ministre de la Fonction publique, la mise en position de stage des 3 000 enseignants en attente, le dégel sans délai des prêts DMC, l’alignement de l’indemnité de logement et l’indexation des salaires des enseignants au coût de la vie. ‘’Le présent préavis couvrira la période du 16 septembre 2021 au 31 juillet 2022’’, précisent-ils.