NETTALI.COM – Même s’ils n’ont pu sceller une alliance avec des formations politiques comme le Parti démocratique sénégalais (Pds), Convergence démocratique et libérale Bokk Gis Gis, And-Jëf-Pads ou encore le Congrès de la renaissance démocratique (Crd), les initiateurs de la coalition “Yewwi askan wi” disposent de forces non-négligeables pour espérer gagner aux locales prévues en janvier 2022. Reste maintenant à gérer une délicate opération d’investitures. Et c’est Dakar qui risque de tout gâter.

Comment gérer les investitures à Dakar? Voilà une question qui taraude les esprits au sein de la coalition “Yewwi askan wi”. Le même cas de figure se pose certes dans d’autres localités du pays, mais c’est Dakar qui reste de tout compliquer. Et pour cause, le maire sortant de la ville de Dakar est membre de ladite coalition où les ambitions ne manquent pourtant pas. Loin de là!

En effet, au sein de la coalition “Yewwi askan wi”, il n’y a qu’une certitude pour le moment : le candidat pour la ville de Dakar sortira des rangs de “Taxawu Senegaal” de Khalifa Ababacar Sall. C’est du moins ce sur quoi tous les partis membres de cette coalition semblent s’accorder. Toutefois, c’est au sein même de la “Taxawu Senegaal” que les problèmes vont se poser. Candidate à sa propre succession, Soham El Wardini, la mairesse sortante de Dakar, est membre de cette “sous-coalition”. Elle était d’ailleurs présente à la cérémonie de lancement de la coalition “Yewwi askan wi”. “Elle est membre de l’Alliance des forces de progrès (Afp de Moustapha Niass, ndlr), mais elle n’est plus active dans ce parti“, révèle une source proche de “Taxawu Senegaal”. Autrement dit, Soham El Wardini ne peut pas espérer une investiture de la coalition Benno Bokk Yakaar à laquelle appartient l’Afp de Moustapha Niasse. Pourtant, celle qui avait remplacé Khalifa Ababacar Sall lors de ses déboires judiciaires espère bien garder son fauteuil à la mairie de Dakar. Seulement, elle n’est pas la seule candidate à la candidature de “Yewwi askan wi”.

Membre de “Taxawu Senegaal” au même titre que Soham El Wardini, Barthélemy Dias veut, lui aussi, devenir maire de Dakar. Et l’actuel maire de Mermoz Sacré-coeur fait tout pour être choisi comme candidat de “Yewwi askan wi” à la ville de Dakar. La preuve : Dias n’est pas candidat à sa succession à la mairie de Mermoz Sacré-coeur. “Seule la ville de Dakar l’intéresse“, confie un de ses proches. Barthélemy Dias a, d’ailleurs, pesé de tout son poids pour que Khalifa Sall et Ousmane Sonko de Pastef soient dans la même coalition. Et il semble avoir une longueur d’avance sur Soham El Wardini. Comment “Taxawu Ndakaru” compte gérer ce cas Barthélemy-El Wardini ? Est-il possible de convaincre la mairesse sortante de ne pas se porter candidate à sa propre succession ? “Il n’y aura pas de problème. On trouvera la meilleure formule“, assure un membre de la coalition de Khalifa Ababacar Sall.