NETTALI.COM – Abdoul Mbaye se prononce sur l’affaire du trafic de passeports diplomatiques dans laquelle sont cités deux députés et un maire appartenant au camp de la majorité.

De l’avis de l’ancien Premier ministre, “les Sénégalais commencent à s’habituer à ce genre de trafic“. “Ainsi va le Sénégal des ruptures promises par Macky Sall”, ironise ce haut membre du Congrès de la renaissance démocratique (Crd).

Dans les colonnes de L’AS, le leader du parti Act compare : “tout commence par le faux décret Petro-Tim, puis les faux médicaments, les fausses statistiques de productions nationales, les faux billets et maintenant les faux passeports… avec pour point commun l’impunité ou la grâce présidentielle“.