NETTALI.COM – Après le putsch orchestré des membres des forces spéciales et l’arrestation du président Alpha Condé, la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a suspendu la Guinée de ses instances.

La Communatuté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), qui avait condamné le putsch de dimanche dernier en Guinée, a décidé de suspendre le pays de ses instances. L’annonce a été faite par le ministre des Affaires étrangères du Burkina Faso, Alpha Barry.

Les dirigeants de la Cedeao ont également exigé la libération du président Alpha Condé, détenu par les putschistes. Ils vont aussi envoyer une délégation dès jeudi en Guinée, a précisé Alpha Barry à la suite d’une réunion virtuelle de l’institution ce mercredi.