NETALI.COM – Touché au mollet contre la Bosnie- Herzégovine (1-1), mercredi, Kylian Mbappé a quitté le rassemblement de l’équipe de France jeudi. Le sélectionneur Didier Deschamps, qui sera donc privé de l’attaquant du PSG pour les deux prochains matchs des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 contre l’Ukraine (4 septembre) et la Finlande (7 septembre), a expliqué cette décision en conférence de presse ce vendredi.

“Je vais être clair : Kylian a ressenti quelque chose en fin de match. On a fait des examens où le terme rassurant a été utilisé. Mais dans le sens où il n’y a pas
de rupture, qui aurait été synonyme de plus d’un mois d’absence. Au-delà de ça, il avait quelque chose. C’est une blessure qu’il a déjà eue avec son club en mai dernier. Plus ou moins la même sensation. A partir du moment où il ne peut être disponible demain et mardi, je ne vois pas l’utilité de le garder avec nous”, a indiqué le technicien tricolore. Pour sa blessure au mollet en mai dernier, l’ancien Monégasque avait manqué les deux matchs de championnat contre Lens (2-1, 1er mai) et Rennes (1-1, 9 mai). Entre ces deux rendez-vous, il était resté sur le banc lors de la demi-finale retour de Ligue des Champions contre Manchester City (0- 2, 4 mai).