NETTALI.COM – A l’instar du Parti démocratique sénégalais, Bok Gis Gis de Pape Diop et And-Jëf de Mamadou Diop Decroix informent, chacun à son tour, qu’après avoir rencontré Khalifa Sall, ils ne vont pas intégrer le nouveau cadre unitaire de l’opposition.

Le Président Pape DIOP a reçu M. Khalifa Sall, à sa demande, dans le cadre des concertations en cours au sein de l’opposition pour la mise sur pied d’une grande coalition en perspective des élections locales du 23 janvier 2022. A l’issue de cet échange et tenant compte des discussions engagées initialement avec la direction du Pds, le Président Pape Diop, après avoir consulté plusieurs responsables du parti, a informé M. Khalifa Sall de la décision de Bok Gis Gis de ne pas rejoindre la coalition dont la création a été annoncée dernièrement et qui est censée regrouper le Pastef, le Pds, le Pur et Taxawu Dakar“, informe, dans un communiqué, le parti dirigé par l’ancien maire de Dakar. La même source ajoute que “la Convergence Libérale et Démocratique Bok Gis Gis, qui n’a été associée ni de près ni de loin aux discussions qui ont jeté les bases de cette coalition, considère que ce qui se fait sans elle, se fait contre elle. Par conséquent, Bok Gis Gis décline la proposition qui lui a été faite d’intégrer la dite coalition“.

Mieux, “considérant qu’il est illusoire d’avoir un cadre unique regroupant toute l’opposition, que la mise sur pied d’une coalition est une chose et que la nécessité de parvenir à des investitures consensuelles en est une autre“, tenant en compte “la forte probabilité de listes parallèles en raison des frustrations qui découleraient inévitablement d’investitures dans le cadre d’une seule et unique coalition” et conscient qu’il faut “avoir en perspective les prochaines législatives et la présidentielle de 2024 et qu’il serait hypothétique et dangereux pour l’opposition d’avoir un cadre unique aux locales pour, ensuite, le voir se disloquer en direction des scrutins législatif et présidentiel“,  la Convergence Libérale et Démocratique Bok Gis Gis considère qu’il est plus sage et plus judicieux d’aller vers la création d’au moins deux grands pôles au sein de l’opposition. Suffisant pour donner mandat à Pape Diop afin d’engager de larges concertations avec toutes les composantes de l’opposition qui le désirent pour la mise en place d’un autre grand pôle. “Lequel pôle, selon Bok Gis Gis, obéira uniquement à un souci d’efficacité et ne remettra nullement en cause la solidarité au sein de l’opposition, encore moins le combat commun contre le seul et unique adversaire, en l’occurrence le régime du Président Macky Sall.

De son côté, Mamadou Diop Decroix informe qu’il a reçu, ce mercredi,  Khalifa Ababacar Sall venu lui “présenter le projet de coalition XXL de l’opposition et le projet de charte qui l’accompagne“. Toutefois, précise le patron d’And-Jëf/Pads, “nous avons eu des discussions franches dans un esprit fraternel. J’en ai rendu compte au Secrétariat permanent de notre parti au cours de sa séance hebdomadaire de ce mercredi. Le secrétariat permanent a remercié le Président Khalifa Ababacar Sall de sa visite et réaffirmé la disposition naturelle de notre parti à œuvrer en permanence pour l’unité de l’opposition.” “Cependant, poursuit Mamadou Diop Decroix, au vu des fortes réserves exprimées quant à la méthode, notre parti ne peut s’associer à l’initiative en cours.”