NETTALI.COM – La démolition du marché Sandaga de Dakar est à l’origine d’une vive polémique entre la Ville de Dakar et la mairie de Dakar Plateau. Dans une déclaration, le Parti socialiste (Ps) a pris fait et cause pour Alioune Ndoye et son Conseil municipal. 

Que Soham El Wardini et le Conseil municipal de Dakar se tiennent pour dit. Dans le différend qui les oppose à la mairie de Dakar Plateau, le Parti socialiste (Ps) a fini de choisir son camp. “Depuis quelques jours, un différend publique oppose la Ville de Dakar et la Commune du Plateau; différend partant sur la gestion et le patrimoine du mythique marché Sandaga, bâti en plein coeur de la capitale, en 1930, dans un style architectural original, de type soudano-sahélien“, écrit le Ps dans une déclaration.  Ainsi, se fondant “sur les démarches déjà entreprises par les autorités municipales de la commune de Plateau, en vue de la reconstruction de ce patrimoine historique, au même titre que le furent d’autres monuments, tels que l’ex Service d’hygiène, le marché KErmel, entre autres” et considérant “les textes de loi relatifs à l’Acte 3 de la Décentralisation de même que les décisions de l’autorité administrative, afférant à la dévolution du patrimoine de la ville“, le Ps dit exprimer son soutient “au camarade Alioune Ndoye et à son Conseil municipal, dans leur volonté de répondre positivement aux attentes des populations et des acteurs économiques, à travers leur projet de reconstruction, préservant l’aspect architectural de ce monument historique que représente le marché Sandaga“.

Toutefois, Aminata Mbengue Ndiaye et ses camarades encouragent “les deux parties, animées des mêmes préoccupations au service des intérêts des populations, à privilégier le dialogue et la concertation, sous les auspices de l’autorité de tutelle, en vue de trouver une issue heureuse à ce différend, dans le respect des lois et règlements en vigueur“.