NETTALI.COM – Le rapport du Fonds force Covid-19 a été remis au chef de l’Etat, Macky Sall. Dans ce rapport d’activités de plus de 300 pages, remis au président de la République, Macky Sall, le comité de suivi de la mise en œuvre des opérations du fonds de riposte et de solidarité contre les effets du Covid-19 (Force Covid-19) révèle, par exemple, que les 2/3 des compatriotes inscrits sur la plateforme n’ont pu bénéficier de l’aide. Pour un budget de 12 500 000 000 FCfa, dont 11 756 092 612 FCfa ont été effectivement payés, le gouvernement n’a pu prendre en charge tous les Sénégalais de l’extérieur.

Toute la diaspora n’a pas été appuyée. Seuls quelques Sénégalais de l’extérieur ont bénéficié de l’enveloppe de 12,5 milliards FCfa mobilisée par l’Etat du Sénégal pour apporter aide et assistance aux différentes catégories de nos compatriotes impactées par la pandémie du Coronavirus, mais également renforcer leur résilience. Dans son rapport d’activités remis au président de la République, Macky Sall, le comité de suivi de la mise en œuvre des opérations du fonds de riposte et de solidarité contre les effets du Covid-19 (Force Covid-19) révèle que tous les inscrits n’ont pas bénéficié de l’aide. Le gouvernement, à travers le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, avait mis en place une plateforme et un centre d’appels pour faciliter les inscriptions des demandeurs, répondre à l’objectif de transparence et surtout assurer une bonne communication.

Ces dispositifs techniques, lit-on dans le rapport, «ont prouvé leur pertinence et efficacité dans la mesure où l’exploitation des bases de données a révélé, qu’à la date de clôture de la plateforme, le 31 mai 2020, 200 141 Sénégalais de l’Extérieur répartis dans 140 pays, se sont inscrits. Pour ce qui concerne le centre d’appels (Call-center), 18 633 appels ont été enregistrés à la date du 22 juillet 2020, jour de clôture de ses activités». Des séances de visioconférences avec les pays recevant le plus grand nombre de Sénégalais (France, Italie, Espagne et Etats-Unis), il ressort, selon le rapport du Comité, que les 2/3 des inscrits sur la plateforme n’ont pu bénéficier de l’aide. Par exemple, en Espagne où 76 844 ressortissants sénégalais ont été recensés, il y a eu 12 400 inscrits sur la plateforme et seuls 3 734 ont bénéficié de l’aide. Mais, les compatriotes résidant en Afrique et régulièrement inscrits n’ont pas eu de soucis majeurs. Leurs demandes ont été intégralement satisfaites, selon toujours le rapport qui souligne que les opérations de distribution de cette aide se sont déroulées en trois phases. Dans la première phase dite d’urgence qui s’est déroulée du 07 au 29 avril 2020, pour laquelle un montant de 726 millions FCfa a été transféré aux Ambassades et Consulats, elle a été consacrée à la prise en charge des cibles prioritaires constituées de compatriotes bloqués, de malades, de familles des personnes décédées du Covid-19, ainsi que d’étudiants non allocataires en situation de précarité. S’agissant de la deuxième phase, du 30 avril au 29 juin 2020, précise-t-on dans le document, la somme de 5 253 744 000 FCfa a été versée aux 50 comités de gestion installés dans les juridictions diplomatiques. Elle concerne, en plus des cibles prioritaires, tous les autres compatriotes impactés par la pandémie qui n’ont pas bénéficié d’aides ou d’allocations de leur pays d’accueil dans le cadre des soutiens apportés dans un contexte délicat. Lancée à partir du 1er juillet 2020, la troisième phase a mobilisé une enveloppe de 5 307 766 750 FCfa pour prendre en charge 72 554 compatriotes.

«Globalement, sur les trois phases, 11 756 092 612 FCfa ont été mobilisés pour prendre en charge 125 465 sur les 135 579 compatriotes éligibles. Toutefois, l’Etat a reconnu qu’il ne pouvait pas prendre en charge à 100% tous les Sénégalais de la diaspora», renseigne le Comité. Qui devait s’assurer du respect de la procédure budgétaire de l’exécution des fonds, du bon fonctionnement de la plateforme, de son accessibilité et de sa compatibilité avec les interfaces.

«2 584 compatriotes sénégalais et 179 personnes décédées du Covid-19 ont été rapatriés»

Le comité de suivi de la mise en œuvre des opérations du fonds de riposte et de solidarité contre les effets du Covid-19 (Force Covid-19) est revenu sur les cas de rapatriements et raccompagnements vers les pays de résidence. Selon le document, une parfaite synergie des actions a prévalu entre les ministères de la Santé, de l’Intérieur, des Transports aériens et des missions diplomatiques accréditées à Dakar. A cela s’ajoute l’accompagnement des pays partenaires, mais aussi des compagnies aériennes à l’instar d’Air Sénégal, Air France, Turkish Airlines, Delta Airlines, Brussels Airlines, Iberia et Emirates qui ont permis et facilité une mise en œuvre cohérente de l’ensemble des opérations.

Au final, indique le rapport du Comité, «12 584 compatriotes ont été rapatriés, dont 8 465 en provenance d’Afrique, 3 216 d’Europe, 652 d’Amérique et 251 d’Asie. Quant aux opérations de convoiement vers les pays de résidence, elles ont concerné 5 203 sénégalais de l’Extérieur, majoritairement vers l’Italie, la Belgique et l’Espagne. A la date du 22 juillet 2020, il a été organisé 41 vols dont 29 de rapatriement et 12 de convoiements vers l’Italie subventionnés par l’Etat». Toujours dans le cadre de ces opérations, le Comité souligne que les corps de 179 personnes décédées du Covid-19 ont pu être rapatriés, dont 69 au départ de la France.