NETTALI.COM- Le Qatar a limogé son procureur général Ali Bin Fetais Al-Marri. Le magistrat qui occupait le poste depuis 2002, est celui-là même qui avait conduit Karim Wade dans son pays, après  sa libération de prison suite à une grâce présidentielle.

Le désormais ex-procureur général a été très discrètement débarqué. Il fait l’objet de multiples plaintes internationales. Le site lepoint.fr rapporte que Ali Bin Fetais Al-Marri et ses nombreux complices sont accusés de détournement des richesses de l’État du Qatar « pour leurs seuls profits ». Et d’avoir « utilisé la France comme refuge pour commettre des actes délictueux en regard de la justice internationale ».

D’ailleurs, le journal renseigne que le 6 juillet dernier, Emmanuel Macron a reçu, à  ce propos, une longue missive signée par le cheikh Ahmed bin Khalid bin Mohammed bin Ali bin Addullah bin Qassim bin Mohammed al-Thani.

Pour rappel, l’ancien procureur avait conduit Karim Wade à Doha, au Qatar, après sa sortie de prison en catimini, en 2016. Karim Wade avait été, le 23 mars 2015, condamné à une peine de 6 ans de prison ferme et 138 milliards de FCFA d’amende (210 millions d’euros) par la Cour de répression de l’enrichissement illicite.