NETTALI.COM – Interpellé vendredi dernier devant les locaux de la préfecture de Dakar, quatre jeunes du collectif Noo Lank passent ce lundi leur première nuit en prison. Présentés au juge, Pape Abdoulaye Touré et ses camarades ont été placés sous mandat de dépôt.

 

Pape Abdoulaye Touré, Malick Biaye, Fallou Diagne et Thierno Sall vont dormir en prison ce lundi en attendant leur jugement mercredi devant le tribunal des flagrants délits de Dakar. Les quatre jeunes activistes viennent d’être placés sous mandat de dépôt. Arrêtés vendredi dernier devant la préfecture de Dakar, ils sont poursuivis pour «participation à une manifestation interdite et outrage à agent».

Membres de la plateforme Noo Lank, ils étaient partis déposer une lettre d’information à la préfecture. D’ailleurs, ce lundi matin, le collectif Noo Lank a rencontré la presse pour exiger la libération immédiate des quatre jeunes activistes. La plateforme compte, d’ailleurs, battre le macadam très prochainement. «Dans ce Sénégal, il vaut mieux être un trafiquant de faux billets, un trafiquant de drogue, un voleur de deniers publics plutôt qu’un résistant, un patriote… Ces arrestations ne nous feront pas oublier que la lutte c’est contre le bradage des ressources halieutiques du Sénégal au profit de l’Union européenne», a notamment indiqué Guy Marius Sagna. Ce membre de Frapp-France dégage dénonce un «kidnapping», «une énième atteinte aux droits les plus élémentaires des citoyens sénégalais». «Nous sommes tous en sursis, nous sommes tous en danger», alerte-t-il.