NETTALI.COM – Une affaire d’escroquerie secoue l’Institut supérieur d’entrepreneurship et de gestion (Iseg). C’est le contrôleur qui est accusé d’avoir détourné la scolarité d’une dizaine d’étudiants.

Cette fois si cette école n’est pas citée dans l’affaire impliquant son directeur à l’ex épouse de celui-ci. Mais c’est plutôt une affaire d’abus de confiance et d’escroquerie qui pollue l’atmosphère dans cet établissement supérieur privé. Et le prévenu se nomme Mahmouz Fall. Ce dernier était chargé de contrôler si les étudiants étaient à jour avec la comptabilité et de contraindre ceux qui n’avaient pas encore réglé leur mensualité de s’en acquitter avant le démarrage des examens. Ainsi, pour ne pas rater les examens, certains étudiants se contentaient de lui remettre l’argent, plutôt que de se rendre à la comptabilité au risque d’entrer en salle avec du retard.

Seulement l’argent estimé à un peu plus de 900.000 FCFA n’est jamais entrée dans les caisses de l’établissement mais plutôt du contrôleur. Arrêté sur plainte des élèves, Jeff n’a pas échappé au mandat de dépôt.

Attrait hier, à la barre des flagrants délits de Dakar pour escroquerie et abus de confiance, le prévenu n’a pas été convaincant. Il soutient qu’il s’agissait d’un prêt entre lui et les parties civiles. Il a fini par dire qu’il a fait une rétention des scolarités car l’Iseg lui doit 20 mois de salaire. Il dit qu’il  comptait rembourser car Mamadou Diop avait promis de lui payer.

Le parquet a jugé les faits constants et a requis six mois assortis du sursis.

La défense a plaidé une application bienveillante de la loi et la relaxe pour le délit d’escroquerie.

Jeff a été reconnu coupable de tous les délits et condamné à six mois assortis du sursis.