NETTALI.COM – Venu présider la rencontre entre le CNRA ( Conseil national de régulation de l’audiovisuel) et les patrons de la presse, Ousseynou Dieng, Directeur de la communication du ministère compétent, a annoncé un assainissement profond du secteur de la presse.

Aujourd’hui, vous avez l’un des secteurs les plus envahis qui nécessite un assainissement profond. Et, il y a deux leviers pour cet assainissement “, a-t-il d’emblée précisé.

S’agissant de ces leviers il y a, dans un premier temps, la carte professionnelle de presse qui va être délivrée aux journalistes qui en ont droit. Parce que, constate Ousseynou Dieng pour le déplorer, il y a beaucoup de gens qui entrent dans ce métier et qui ne devraient pas.

Secundo, il y a l’assainissement du secteur des entreprises de presse qui se fera à travers les conventions et les cahiers de charges.

Cela coïncide avec la mutation vers le numérique et les signatures des conventions et des cahiers de charge se font sous la signature de l’organe de régulation dirigé par Babacar Diagne “, a ajouté M. Dieng qui, dans le même sillage, a fait savoir que leur rencontre avec les patrons de presse a été fructueuse. Puisque, signale-t-il : ” nous sommes à un tournant décisif pour changer véritablement le paysage audiovisuel médiatique du Sénégal “.

Mieux, le directeur de la Communication du ministère de la Culture et de la Communication a informé qu’une date a été fixée pour mettre en œuvre tous les engagements qui ont été pris par les deux parties.

Nous nous sommes donnés rendez-vous pour finaliser ces discussions et passer vers des conventions parce que, c’est le numérique qui nous exige d’aller vers ces conventions, à mettre en place de nouvelles réformes parce qu’il y va de la notoriété du pays, de la démocratie du pays. Cela, c’est aussi à l’image de l’ambition que les autorités se sont fixée pour le développement de ce secteur “, dit Ousseynou Dieng.