NETTALI.COM  – A la suite de son collègue des Transports terrestres, le ministre de l’Intérieur sort ses directives pour lutter contre le Covid-19. Antoine Félix Diome rappelle l’obligation de porter le masque et brandit des sanctions.

Le port du masque est désormais obligatoire dans certains endroits. C’est en tout cas ce que dit le ministre de l’Intérieur dans un communiqué rendu public ce samedi. En réalité, Antoine Félix Diome ne fait que rappeler des mesures déjà prises par le gouvernement lors des premières semaines de la pandémie de coronavirus au Sénégal. 

Il est ainsi rappelé que le masque est devenu obligatoire sur l’ensemble du territoire national. “Le ministère de l’Intérieur tient à rappeler aux populations que l’arrêté numéro 017602 du 29 avril prescrivant le port du masque de protection dans les lieux publics et privés reste toujours en vigueur”, souligne le communiqué. Et la même source d’indiquer que “le port du masque est devenu obligatoire sur la voie publique, les services de l’Administration publique, quel qu’en soit le mode de gestion, les services du secteur privé, les lieux de commerce, les moyens de transport public, les moyens de transport privé transportant au moins 2 personnes “.

Cependant, Antoine Félix Diome ne s’arrête pas là. Il brandit des menaces de sanctions contre les récalcitrants. Dans son communiqué, il invite les populations à se conformer à ces mesures. Mais il leur rappelle surtout le non-respect desdites mesures expose les contrevenants aux sanctions prévues par les lois et règlements.