NETTALI.COM – L’ancien président américain Donald Trump a annoncé mercredi qu’il engageait des poursuites judiciaires contre Twitter, Facebook et Google, ainsi que contre leurs dirigeants, reprochant aux géants du numérique d’avoir réduit au silence les opinions conservatrices.

Donald Trump a dit avoir porté plainte auprès d’un tribunal fédéral de Floride et indiqué qu’il allait demander un recours collectif, sans préciser l’identité des autres plaignants. Il a fait savoir qu’il réclamait une indemnité et des dommages punitifs.

L’ex-locataire républicain de la Maison blanche a été écarté des principaux réseaux sociaux américains en début d’année après avoir répété sans preuve que sa défaite à l’élection présidentielle de l’an dernier était due à une vaste fraude.

Plusieurs tribunaux et représentants électoraux à travers les Etats-Unis, ainsi que des membres de l’administration Trump, ont dit n’avoir trouvé aucune preuve de fraude lors du scrutin du 3 novembre.

Des centaines de partisans de Donald Trump ont lancé le 6 janvier une attaque contre le Capitole, à Washington, après que celui qui était encore en fonction à la Maison blanche à l’époque a réitéré ses accusations de fraude dans un discours incendiaire. Cinq personnes ont trouvé la mort dans les troubles.

(Avec Reuters)