NETTALI.COM – Barthélemy Dias retourne devant le juge ce mercredi 7 juillet. Le maire de Sicap Mermoz-Sacré-cœur doit être jugé en appel dans l’affaire du meurtre de Ndiaga Diouf. En première instance, il avait écopé d’une peine de deux ans de prison dont six mois ferme.

Le procès en appel de Barthélemy Dias et ses co-prévenus devait se tenir le 16 janvier 2018. Mais les avocats de la défense avaient demandé et obtenu le renvoi. Me Khoureychi Ba, un des avocats de la défense, expliquait, à l’époque, que le renvoi était motivé par les nombreuses absences constatées le mercredi 16 janvier. Barthélemy Dias était, lui, bien présent au tribunal

C’est finalement donc ce mercredi que Dias-fils et ses co-prévenus feront face au juge d’appel. Jugé en première instance, le maire de Mermoz Sacré-cœur avait été condamné à une peine de deux de prison dont six mois ferme. Lui et ses co-prévenus, plus d’une dizaine de personnes, étaient poursuivis pour coups mortels, coups et blessures volontaires, menaces verbales de mort, rassemblement illicite et détention d’arme sans autorisation administrative.

Ndiaga Diouf, un jeune proche du Parti démocratique sénégalais (Pds), a trouvé la mort en 2011 lors d’affrontements devant la mairie de Mermoz Sacré-cœur. C’était pendant les violences électorales nées de la contestation de la candidature de Wade à la présidentielle de 2012. Barthélemy Dias avait, d’ailleurs, été arrêté et envoyé en prison où il a passé plusieurs mois.