NETTALI.COM – Nommé par décret numéro 2021-829 du 17 juin 2021 de monsieur le président de la République, le général de Division Moussa Fall a été officiellement installé, ce jeudi, dans ses fonctions de Haut commandant de la Gendarmerie nationale et directeur de la Justice militaire par le ministre des Forces armées, Sidiki Kaba. A l’occasion, il a dévoilé ses ambitions pour la Gendarmerie.

 

Face à un contexte stratégique caractérisé par l’imprévisibilité et le recours systématique à une violence aveugle qui nourrissent l’inquiétude et la peur chez nos concitoyens, mon ambition est de bâtir une Gendarmerie professionnelle, ancrée dans les valeurs au cœur des institutions républicaines avec un personnel fier et motivé, dont les capacités morales sont à la hauteur des défis qui les attendent“, a laissé entendre le nouveau Haut commandant de la gendarmerie nationale.

A l’en croire, cette ambition “doit se bâtir autour d’une vision claire et inclusive dont la matérialisation exige des actions menées avec célérité, organisation, méthode et compétence”.

Ma conviction profonde est que seule la conjugaison de nos efforts peut nous permettra d’obtenir la synergie nécessaire pour atteindre l’efficacité. Il m’incombe la responsabilité de tracer un nouveau cap et de dessiner une feuille de route claire, cohérente et pragmatique prenant en compte les priorités pour les années à venir“, dit-il.

Le général Moussa Fall a d’ailleurs annoncé la “déconcentration” du commandement opérationnel au profit des deux principales subdivisions d’armes et des légions de gendarmerie territoriale, avec comme effet final recherché le “renforcement de la confiance et le recul des violences ainsi que des incivilités, dans notre zone de responsabilité“.

Aussi, tous les échelons opérationnels devront-ils s’attaquer résolument aux violences urbaines et rurales, au vol de bétail, à la coupe illicite de bois, à l’extrémisme violent, à la criminalité transfrontalière organisée, à la cybercriminalité, au trafic de drogue et d’armes, à l’insécurité routière, mais aussi et surtout, concourir à faire de notre pays un sanctuaire à l’abri de la menace terroriste“, a-t-il fait savoir.

Ainsi pour mieux réussir la lourde tâche qui lui est assignée, l’ancien patron de la Section de recherches a annoncé sa décision de renforcer les chaînes de commandement en leur donnant les moyens humains et matériels, pour leur permettre d’exercer pleinement leurs fonctions.

Ces aménagements s’accompagneront de la montée en puissance du Centre de renseignement et des Opérations de la Gendarmerie nationale (CROGEND) et du Centre d’anticipation et de prévention (CAP), par le relèvement qualitatif et quantitatif de leurs ressources humaines, de leurs infrastructures et de leurs moyens techniques et matériels. La préparation opérationnelle sera pour moi un point d’attention majeur afin de privilégier la spécialisation“, poursuit-il.

En outre, l’ancien gouverneur militaire du Palais de la République a invité les commandants de subdivisons d’arme à faire de la formation, de l’entraînement et de la gestion des ressources humaines, placées sous leurs ordres, leur priorité.

Plus de femmes dans la Gendarmerie

Le général de division, Moussa Fall et nouveau Haut commandant de la Maréchaussée a promis de faciliter l’accès aux corps des officiers et sous-officiers aux femmes.

” Dans la continuité de la stratégie sectorielle genre au sein des forces armées, je m’inscris résolument dans une dynamique d’intégrer plus de femmes au sein de la Gendarmerie. Il s’agit non seulement de promouvoir le recrutement féminin pour atteindre le taux fixé par les standards internationaux à court terme, mais également de veiller à leur intégration, notamment dans les missions de maintien de la paix “, a déclaré le général.

Préparer la gendarmerie aux défis du futur

Venu présider cette cérémonie d’installation, le ministre de la Justice, Sidiki Kaba n’a pas manqué de rassurer le nouveau haut commandant de la gendarmerie nationale.

J’ai la conviction profonde que vous saurez détenir la gendarmerie nationale dans la tradition d’excellence qui est la tienne et la partager et la préparer aux défis du futur“, a déclaré le garde ses Sceaux.

Je vous réitère la confiance du président Macky Sall, chef suprême des armées. Je vous assure que vous pouvez toujours compter sur mon appui et ma coopération pleine et entière. Je vous souhaite pleins succès dans votre commandement“, conclut-il.

Du haut de ses 33 ans de carrière au sein de la Gendarmerie, le général Moussa Fall a dirigé plusieurs compagnies dont celles de Ziguinchor, Thiès, Dakar et la Légion Ouest. Il a aussi été à la tête de la Section de recherches de la Gendarmerie nationale. Monsieur Fall a également dirigé la Gendarmerie territoriale, avant de devenir le commandant en second de cette institution.