NETTALI.COM – Championne du monde en titre et vice-championne d’Europe, la France a été éliminée par la Suisse aux tirs au but (5-4). Vice-championne du monde, la Croatie s’est inclinée en prolongation devant l’Espagne 5-3.

Poussés dans leurs derniers retranchements, les Bleus ont été éliminés par la Suisse (3-3, 4-5 tab), ce lundi à Bucarest, lors des 8es de finale de l’Euro.

Bousculés en début de match malgré quelques rushs tranchants de Mbappé, les Bleus étaient surpris au bout du premier quart d’heure. Sur un centre de Zuber, Seferovic profitait de l’apathie de Lenglet pour tromper Lloris d’une tête parfaitement dosée (0-1, 15e). Une mauvaise entame pour des Français peu dangereux mais qui ne s’affolaient pas vraiment. Contraints de faire le jeu, les champions du monde mettaient la pression et passaient proches de l’égalisation sur une lourde frappe de Rabiot qui fuyait le cadre.

Au retour des vestiaires, Coman remplaçait Lenglet. Et l’irréel se produisait. A la rue, Pavard concédait un penalty pour un tacle mal maitrisé sur Zuber. Mais Rodriguez perdait son duel avec Lloris, qui sortait une parade exceptionnelle ! Dans la foulée, débutait le festival des attaquants français. Parfaitement lancé par Mbappé, Benzema réalisait un contrôle chanceux pour punir Sommer du bout du pied (1-1, 57e). Quelques secondes plus tard, l’attaquant du Real Madrid se jetait au second poteau pour faire le break de la tête après une action sublime entre Mbappé et Griezmann (2-1, 59e). Un scénario de folie !

Foudroyés en moins de cinq minutes, les Helvètes perdaient leurs moyens et se retrouvaient totalement dominés. Et ils finissaient par craquer une troisième fois. Pas attaqué à 25 mètres, Pogba envoyait un amour de frappe enroulée en plein dans la lucarne de Summer (3-1, 75e). KO debout, les Suisses ne lâchaient pas et se donnaient de l’espoir par Seferovic, qui punissait Lloris d’une tête puissante à bout portant (3-2, 82e). Un but fatidique puisque Pogba, trop confiant, perdait un terrible ballon et laissait à Gavranovic tout le loisir de tromper Lloris d’une frappe chirurgicale à ras de terre (3-3, 90e). Une prolongation qui aurait pu être évitée si Coman n’avait pas trouvé la barre sur une ultime frappe !

Durant les 30 minutes supplémentaires, les Bleus se dépassaient pour arracher la victoire. Pavard aurait pu se muer en héros mais sa frappe était repoussée par Sommer. Exténués, les acteurs de la partie baissaient significativement le pied. L’équipe de France semblait néanmoins plus fraiche mais les sorties de Griezmann et Benzema enlevaient de la qualité, alors que Mbappé manquait une incroyable opportunité suite à un caviar de Pogba tandis que Sommer s’envolait sur une tête de Giroud. Lors de la séance des tirs au but, les neuf premiers tireurs convertissaient leurs tentatives mais Mbappé, lui, butait sur Sommer. Terrible pour la star du PSG…

L’Espagne passe au forcesp!

Huit buts et une multitude de rebondissements : l’Espagne est passée par toutes les émotions face à la Croatie pour s’offrir son billet pour les quarts de finale. Menée au score à la suite d’une énorme boulette d’Unai Simon, la Roja a cru avoir la qualification en poche en marquant trois buts d’affilée grâce à Sarabia, Azpilicueta et Torres. Mais la Croatie, étonnante de ressources mentales, est revenue au score en toute fin de match par l’intermédiaire d’Orsic et Pasalic pour s’offrir le droit de rêver en prolongation (3-3). Mais ces trente dernières minutes d’un match complètement fou ont été dominées par la Roja, s’offrant deux buts d’avance avec Morata et Oyarzabal, pour ne plus jamais les lâcher (5-3). En quarts de finale, la formation de Luis Enrique, définitivement bien plus attrayante qu’en phase de groupes, affrontera le vainqueur de la rencontre qui opposera la France à la Suisse.