NETTALI.COM – Condamné à 3 mois ferme à l’issue du procès qui l’a opposé au patron de l’Union des magistrats sénégalais, Souleymane Téliko, Madiambal Diagne conteste et parle de décision injuste. Il va interjeter appel.

Madiambal  Diagne rejette sa condamnation, à l’issue du procès qui l’a opposé à Souleymane Téliko et compte interjeter appel.

“C’est une décision prise en fonction de considérations extrajudiciaires. J’ai apporté toutes les preuves de mes affirmations devant le tribunal. Cette décision est injuste et nous allons faire appel. Par ailleurs, j’ai demandé moi-même l’autorisation de poursuivre Souleymane Téliko et j’espère qu’elle me sera donnée”, déclare Madiambal joint par Libération Online.

Pour rappel, la première chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance de Dakar a infligé une peine de 3 mois ferme à Madiambal Diagne reconnu coupable de diffamation au préjudice de Souleymane Téliko. Le patron du groupe Avenir communication a aussi écopé d’une amende de 500.000 F Cfa. Il doit aussi allouer 5 millions de Cfa au président de l’Union des magistrats sénégalais ( Ums). Le tribunal a ordonné la publication de la décision dans les journaux à ses frais sous astreinte de 100.000 F Cfa par jour de retard.

Le juge n’a toutefois pas décerné de mandat de dépôt ou d’arrêt à son encontre. Il reviendra donc au procureur de la République de faire les diligences qui s’imposent pour faire exécuter la décision.

Souleymane Téliko a initié cette procédure car Madiambal Diagne l’a accusé d’avoir détourné de l’argent des Chambres africaines extraordinaires. Le journaliste soutenait que le magistrat a été épinglé par un rapport de l’Union européenne.