NETTALI.COM- L’on en sait davantage sur les causes de l’effondrement d’un bâtiment à Khodaba dont le bilan s’est  alourdi en passant de six blessés à cinq morts.

L’effondrement, il y a trois jours, d’un immeuble R+ 3 en construction à Khodoba, un village situé dans la commune de Keur Mousseu (département de Thiès) révèle ses secrets. Le bilan provisoire qui était de six blessés est passé à  cinq morts.

Sur les causes de l’accident,  Libération, renseigne que les premiers constats effectués par les gendarmes ont révélé que du fer à béton de diamètre 6 (fer de 6 ) était utilisé pour les travaux. Or, explique la même source, pour un immeuble à trois niveaux surtout, les spécialistes s’accordent à dire qu’il fallait au minimum utiliser du fer à diamètre 14 ou 16 à cause de l’infrastructure. Par ailleurs, le journal a fait savoir que depuis le drame, l’entrepreneur ne s’est pas présenté sur le site, ou auprès des gendarmes qui craignent que le bilan ne soit encore plus lourd.

Pour rappel, l’effondrement du bâtiment s’est produit alors que les ouvriers étaient en pause et que certains parmi eux prenaient leur déjeuner sur le chantier. Il faut également noter que les victimes identifiées jusque là sont majoritairement issues des environs de Keur Mousseu.

L’enquête ouverte par la gendarmerie risque de conduire à des arrestations