NETTALI.COM – Inculpé vendredi dernier par le substitut du Procureur du Tribunal de grande instance de Kaolack, Kilifeu vient d’être relaxé par le juge des flagrants délits de  Kaolack.

KIlifeu  de Y’en a marre a comparu ce mercredi 16 juin devant le juge des flagrants délits de  Kaolack pour répondre des faits d’outrage à agents dans l’exercice de leur fonction, rébellion et participation à une manifestation non autorisée.

A l’issue du procès, il a été relaxé par le juge.

Le rappeur activiste comparaissait libre car il avait bénéficié de liberté provisoire ce vendredi 11 juin 2021,  à l’issue de son inculpation par le substitut du Procureur du Tribunal de grande instance de Kaolack.

Pour mémoire, le rappeur Kilifeu du mouvement Y’en a marre a été interpellé mercredi dernier par la police à Kaolack. Il participait à une manifestation des prestataires de services de la Senelec. Ces derniers réclament leur recrutement par la société nationale d’électricité.

Face à ce qu’ils qualifient de politique de la sourde oreille du Directeur général de la Senelec, ils ont pris la décision de se faire entendre dans la rue. Manifestation à laquelle s’est opposée la police. Ce que Kilifeu a rigoureusement dénoncé.

Interpellé par les forces de l’ordre, le rappeur a tenté de résister, obligeant la police à lancer des grenades lacrymogènes afin de disperser les autres manifestants. Kilifeu s’en serait sorti avec une épaule déboitée.