NETTALI.COM – L’Union des jeunes pharmaciens du Sénégal (UJPS) réclame des sanctions à l’encontre des trafiquants de faux médicaments.
 ‘’Il faut juste avoir du courage pour endiguer ce phénomène parce que c’est un problème de santé publique. On demande à l’Etat de prendre ses responsabilités pour sanctionner tous les contrevenants’’, a déclaré son président, Falla Mané.
S’exprimant à l’occasion de la première édition du ‘’Carrefour pharmacie’’ organisée à Somone sur le thème ‘’Employabilité des jeunes’’, il a plaidé pour le développement d’une industrie pharmaceutique locale avec un accompagnement de l’Etat en matière de fiscalité, pour rendre les médicaments accessibles.
Il a rappelé qu’il n’existe pas au Sénégal la moindre unité de production pharmaceutique appartenant à des nationaux, ce qui fait que 90% des médicaments circulant dans le pays sont importés.
‘’Il nous faut aller maintenant vers une souveraineté en médicaments qui passe par l’accompagnement de l’Etat pour disposer d’unités de production’’, a plaidé le président de l’UJPS. Une telle option permettrait de réduire le coût des produits pharmaceutiques.
Il indique que son organisation est train d’œuvrer pour favoriser l’employabilité des jeunes à travers des stratégies innovantes allant dans le sens de leur insertion professionnelle.