NETTALI.COM  – Sur instruction de Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké a rencontré, lundi, le maire et les chefs de village de Touba. Le porte-parole du khalife des mourides a saisi l’occasion pour rappeler les pratiques interdites dans la cité religieuse où les litiges fonciers commencent aussi à inquiéter.

La ville de Touba n’est pas épargnée par les conflits fonciers notés dans plusieurs zones du pays. Bien au contraire ! Dans la capitale du mouridisme, les litiges fonciers sont assez nombreux. Et ils commencent à inquiéter les autorités religieuses. Raison pour laquelle, Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké a, sur instruction du khalife général des mourides, réuni ce lundi le maire et les chefs de village de Touba. Rencontre à laquelle à aussi pris part le sous-préfet de Ndam.

Parlant au nom de Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, Serigne Bass Abdou Khadre a longuement évoqué les conflits fonciers à Touba. Aussi a-t-il insisté auprès des chefs de village et délégués de quartier pour que tout soit fait afin d’éviter les conflits autour du foncier. D’ailleurs, une commission sera mise en place pour veiller sur la gestion du foncier.

Serigne Bass Abdou Khadre a aussi invité Abdou Lahat Ka, maire de Touba mosquée, à organiser le ramassage des ordures et le curage des canaux avant les premières pluies.

Par ailleurs, le porte-parole du khalife général des mourides a déploré les nombreux terrains de football qu’on voit un peu partout à Touba. Pour lui, ces terrains n’ont pas leur place à Touba. Ainsi, il invite les parents et chefs de village à insister sur l’éducation des enfants. “Il faut surtout tout faire pour éviter aux enfants d’avoir le temps de s’adonner à ces jeux“, a souligné Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké. Qui demande au sous-préfet d’accompagner les chefs de village dans ce sens.