NETTALI.COM – Le débat sur le positionnement de Sadio Mané en équipe nationale du Sénégal a encore refait surface. En conférence de presse de veille de match ce vendredi (Sénégal-Zambie), le sélectionneur national soutient que c’est à l’enfant de Bambali de se positionner sur le terrain.

En perspective de la première des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022, le Sénégal va livrer deux matchs amicaux : contre la Zambie ce samedi 5 juin et contre le Cap-Vert le 8 juin au stade Lat Dior de Thiès.

” C’est à Sadio Mané de se positionner sur le terrain”

“Sadio Mané est un très grand joueur capable de jouer dans tous les postes en attaque, les grands joueurs ont cette faculté d’adaptation. Il a assez de talent et de qualité qui lui permettent de jouer partout. Quand vous avez dans votre équipe un joueur comme Sadio Mané, c’est à lui de se positionner sur le terrain par rapport aux déplacements des autres pour avoir le meilleur rendement que l’équipe attende de lui”, déclare Aliou Cissé.

La Zambie sans Patson Daka

“D’après les échos qu’on a eu, ils seront privés de deux de leurs meilleurs éléments, dont Patson Daka. La Zambie est une équipe très intéressante offensivement, ils ont marqué 18 buts durant les qualifications pour la Coupe d’Afrique (8 en effet, ndlr). Ils jouent très haut sur le terrain et sont agressifs sur les 30 derniers mètres. N’oublions pas qu’ils ont été Champions d’Afrique, ils ont une histoire. Mais en fin de compte, ce qui est important est ce nous sommes capables d’apporter”, note Aliou Cissé parlant des adversaires des “Lions” de demain.

Le groupe, Edouard Mendy, Youssouf Sabaly

Côté infirmerie, Aliou Cissé note qu’il n’y a pas grand chose à signaler. “Avec le corps médical, nous n’avons pas remarqué de blessures. On a pu faire cinq séances depuis pratiquement quatre ou cinq jours qui nous ont permis de bien nous préparer. On a travaillé toutes les animations de notre système. Hier jeudi, le groupe était au repos et l’état d’esprit est très bon, il était important de lever un peu le pied, récupérer pour bien préparer le match. Edouard Mendy a rejoint le groupe depuis hier, il est arrivé un peu en retard et on verra comment il se sentira…
Nous attendons toujours Youssouf Sabaly, mais à l’heure actuelle il serait difficile d’avoir des certitudes s’il sera avec nous pour les deux matches, il a des problèmes personnels à régler. On va essayer de bien pallier son absence. A part lui, tout le monde est là”.

” Laissons le temps de progression à Pape Matar Sarr “

Il n’a pas manqué de demander aux Sénégalais de donner du temps à Pape Matar Sarr, le temps qu’il grandisse. “Pape Matar Sarr est un garçon qui a un grand avenir, il est pétri de talent, j’espère qu’il sera livré et bien accompagné. Mais il faut surtout pas le griller, il faut lui laisser le temps de s’adapter dans cette équipe, il n’a que 18 ans. Pour moi (sur la question de son positionnement sur le terrain), il est comme Sadio Mané, c’est vrai il a moins de vécu que Mané et moins a prouvé que lui, mais il est capable de jouer dans plusieurs systèmes. Nous comptons énormément sur lui”.