NETTALI.COM – En annonçant la création des 65 mille emplois, Macky Sall démontre son manque d’ambition. C’est du moins ce qu’a laissé entendre Serigne Mboup. Celui-ci, invité du Jury du dimanche, a fait savoir que le Sénégal peut créer 5 millions d’emplois en 3 ans.  

Le président de la République, Macky Sall avait, dans le cadre du programme d’urgence pour l’emploi et l’insertion des jeunes, annoncé la création de 65 mille emplois à court terme et 450 mille emplois d’ici 3 ans. Une annonce qui a été très bien appréciée par les membres du Gouvernement. Lesquels s’en glorifiaient. Ce qui n’est pas le cas de Serigne Mboup, président, directeur général de CCBM. Pour lui, le gouvernement peut mieux faire.  Il pense que Macky Sall manque d’ambition. « Le Sénégal dispose d’énormes potentialités et un environnement qui peuvent lui permettre de générer 5 millions d’emplois. Macky Sall parle de 65 mille emplois sur l’ensemble du territoire alors que rien qu’à Kaolack, on peut créer 400 mille emplois », a fait savoir Serigne Mboup qui a été l’invité du Jury du dimanche.

De l’avis du président de l’Union nationale des chambres de commerce et d’industrie, si le chef de l’Etat veut lutter contre le chômage des jeunes, il doit renforcer et protéger l’industrie sans laquelle rien ne marche dans un pays.   « Si on avait écouté le secteur privé, nous allions leur dire qu’il est possible de créer 5 millions d’emplois au Sénégal sur les 3 années à venir. La production est là. Les potentialités également sont là. Il faut juste industrialiser le pays. Une fois que cela est fait, il suffit d’imposer l’arrêt des exportations de nos matières premières. Avec cette mesure, on peut créer des centaines de milliers d’emplois », a-t-il expliqué.

Avant d’ajouter : « Il faut protéger les producteurs locaux. Toyota est première au Japon avant d’être premier dans le monde. Nous avons des possibilités d’emplois, mais, nous ne protégeons pas notre marché. Par exemple : le Sénégal peut produire des chaussettes. Mais si un privé entreprend dans ce domaine, il va s’en sortir. Il n’existe pas un environnement qui va lui permettre de produire en série ».