NETTALI.COM  – Ousmane Sonko ne pourra pas se rendre au Togo pour participer aux “états généraux de l’Eco”. Après le parquet, c’est le juge du deuxième cabinet qui vient de lui opposer un niet catégorique.

C’est presque sans surprise. Ousmane Sonko, placé sous contrôle judiciaire dans le cadre de l’affaire du viol supposé sur la dame Adji Sarr, ne pourra pas sortir du territoire national. En tout cas pas de sitôt. Le leader de Pastef-Les patriotes qui voulait se rendre au Togo s’est heurté à un niet catégorique du juge du deuxième cabinet. D’ailleurs, le juge en a informé Me Bamba Cissé qui avait introduit une requête dans ce sens. Information confirmée par l’avocat joint il y a juste quelques minutes. C’est ce vendredi que ce membre du pool d’avocats d’Ousmane Sonko a reçu l’avis du juge.

Avant le juge d’instruction, c’est le parquet qui avait été le premier à s’opposer à la requête de l’avocat de Sonko. Le procureur avait en effet introduit un réquisitoire pour demander que l’autorisation de sortie du territoire national soit refusée à Ousmane Sonko.

Sous le coup d’un contrôle judiciaire, le leader de Pastef devait se rendre à Lomé, la capitale du Togo, pour un sommet de plusieurs personnalités africaines sur les “états généraux de l’Eco”. Rencontre prévue du 26 au 28 mai.