NETTALI.COM – On en sait un peu plus sur le décès de l’homme âgé de 60 ans dans un bar à Pikine. Djibril Diouf – à l’état-civil-a été emporté par une cardiomyopathie hypertrophique et ischémique décompensée. C’est ce que révèle l’autopsie.

Dans son édition d’hier, Enquête annonçait le décès d’un homme âgé de 60 ans dans un bar sis à Pikine. Son corps a été acheminé à l’hôpital Aristide Le Dantec pour l’autopsie. Les résultats de cette dernière renseignent que Djibril Diouf, la victime, est décédé d’une mort naturelle à la suite d’une cardiomyopathie hypertrophique et ischémique décompensée.

Selon le journal, il n’est noté aucun signe traumatique, ni de traces de violence.

Pour mémoire, Djibril Diouf est décédé mercredi après être arrivé au bar “Chez André’’ aux environs de 18 h. Il a juste eu le temps de prendre un verre de whisky et d’esquisser quelques pas de danse. Avant de terminer sa chorégraphie, l’homme est tombé sur la piste et est mort sur le coup.