NETTALI.COM-Pour d’aucuns, le Khalife général a sermonné le leader du Pastef, Ousmane Sonko qui lui a rendu visite mercredi dernier. Mais pour Moctar Sourang, le guide religieux ne s’adressait pas exprès à Sonko, mais à toute la classe politique.

« Ce que le khalife a dit, il l’a toujours dit. Il l’a réaffirmé. Personne ne souhaite qu’il y ait des morts. Les propos du khalife sont pour tout le monde. On a expliqué au khalife qu’il y a eu des milices lors de ces manifestations. Or nous avons tous vu des gens armés qui ont tenté au départ de faire peur aux manifestants », a expliqué Moctar Sourang, invité du Jury du dimanche.

Poursuivant son argumentaire, il souligne que : « On parle de commission d’enquête, mais dès le départ on a accusé Ousmane Sonko. Or, quand il y a eu les évènements, je suis allé sur le terrain voir ce qui s’est passé. Je connais comment fonctionnent les mouvements de masse. J’ai vu des jeunes qui ne reculaient devant rien du tout. Ils n’avaient pas peur de la mort ».