NETTALI.COM – Au terme d’un Clasico âpre et disputé, le Real Madrid tire finalement son épingle du jeu et l’emporte (2-1) face au Barça. Les hommes de Zinedine Zidane reviennent provisoirement à hauteur de l’Atlético de Madrid en tête de la Liga.

Un Clasico qui valait de l’or. Dans le cadre de la 30ème journée de Liga, le Real Madrid recevait le FC Barcelone à l’Estadio Alfredo di Stefano. Un choc entre deux équipes en forme ces dernières semaines. Victorieux d’Eibar (2-0) le week-end dernier, les Merengues rêvaient de terrasser le Barça pour revenir à hauteur provisoirement de l’Atlético de Madrid en tête de la Liga. Côté Blaugranas, la victoire face à Valladolid (1-0) obtenue dans les ultimes secondes a totalement relancé ces derniers dans la course au titre. Pour cette confrontation, Zinedine Zidane alignait un 4-3-3 avec le trio Valverde, Benzema, Vinicius Junior en attaque. Ronald Koeman optait lui pour un 3-5-2 avec le duo Messi, Dembélé en pointe.

Sur sa première opportunité de la rencontre, le Real ouvrait le score. Sur la droite, Lucas Vazquez distillait un très bon centre dans la surface pour Benzema qui d’une talonnade astucieuse ouvrait le score (1-0, 14e). Juste avant la demi-heure de jeu, les Merengues réalisaient le break sur un coup-franc frappé par Kroos dévié par Dest (2-0, 28e). Le Real procédait en contres et Vinicius dans tous les bons coups partait dans le dos de la défense et servait Lucas Vazquez dont la frappe heurtait le poteau.

Le réveil trop tardif du Barça

Lucas Vazquez suivait bien mais butait sur Ter Stegen (34e). Juste avant la pause, Lionel Messi profitait d’un corner frappé par Dembélé pour se présenter seul devant Courtois, mais butait sur le portier belge (45e). Au retour des vestiaires, Ronald Koeman modifiait ses plans et lançait Antoine Griezmann à la place de Dest (46e). Le Barça montrait un autre visage et réduisait le score à l’heure de jeu. Sur la droite, Alba distillait un bon centre au point de penalty pour Mingueza dont la reprise du tibia trompait Courtois (2-1, 60e).

La rencontre s’emballait et Vinicius Junior voyait son centre dévié par Araujo mourir sur le poteau (61e). Les Blaugranas poussaient pour recoller au score mais la tête d’Ilaix Kourouma était bien captée par Courtois (74e). En fin de match, Jordi Alba profitait d’une approximation d’Odriozola pour se retrouver seul face à Courtois mais son ballon longeait la surface sans trouver preneur (84e). Dans les ultimes secondes, Ilaix Moriba voyait sa volée heurter la transversale (90+4). Avec ce vingtième succès de la saison, le Real Madrid recollait provisoirement à l’Atlético de Madrid en tête de la Liga.

Avec Footmercato