NEETALI.COM –  Le Mouvement pour la défense de la démocratie (M2D) réagit à la création d’une commission d’enquête indépendante par le gouvernement pour faire la lumière sur les événements de mars 2021. L’organisation affiche son scepticisme et exige la libération des “otages” arrêtés.

L’opposition prend acte de la décision, mais reste vigilante sur “les modalités de mise en place, la composition et les TDR de cette commission dite indépendante, puisqu’il est constant que, sous nos cieux, de telles commissions ne sont souvent créées que pour ensevelir la vérité et charger des cibles désignées’’.

Pour mémoire, dans son mémorandum, souligne le M2D, le gouvernement a conclu son réquisitoire par la désignation d’un coupable qui n’est autre qu’Ousmane Sonko. “Quelle pertinence de mettre en place une commission d’enquête, dès lors que l’initiateur, partie à l’affaire, a déjà ‘jugé’ et ‘condamné’ ?’’.

En outre, la plateforme exige du gouvernement la libération des otages restants et la diligence dans la mise en place de la commission en charge de l’indemnisation des victimes et de leurs familles. Elle promet aux Sénégalais un mémorandum dans les prochains jours, relatif à ces questions