NETTALI.COM  – Après la sortie de prison deux de ses membres, la coalition citoyenne “Le peuple” s’est rendue ce samedi à Touba où elle a été longuement reçue par Serigne Mountakha Bassirou Mbacké. Le patriarche de Darou Minane en a profité pour réitérer son appel pour la paix.

La coalition citoyenne “Le peuple” était dans la capitale du mouridisme ce samedi. Dans la délégation, il y avait Clédor Sène et Assane Diouf élargis de prison mercredi dernier, mais aussi Dame Mbodj, Abdou Karim Gueye alias Karim Xrum Xax… La délégation était venue remercier le khalife général des mourides pour son rôle dans la résolution des conflits qui ont créé les tensions politiques des dernières semaines.

Premier à prendre la parole, Clédor Sène a magnifié la posture de Serigne Mountakha qui, en plus d’avoir parlé au président de la République, a envoyé son neveu Serigne Bassirou Mbacké Porokhane pour convaincre le Mouvement de défense de la démocratie à abandonner ses manifestations. Ce qui a permis la libération des détenus dont Clédor Sène, lui-même, mais aussi Assane Diouf, Guy Marius Sagna, Birame Soulèye Diop, Abass  Fall et les autres jeunes arrêtés lors des manifestations qui ont suivi l’interpellation d’Ousmane Sonko.

Dame Mbodj est, lui, revenu sur les objectifs de la coalition. “Nous voulons que nos présidents respectent la limitation des mandats. Nous nous mobilisons également contre toute tentative de dépénalisation de l’homosexualité“, a-t-il dit au khalife de Touba.

Quant à Assane Diouf, il a présenté ses excuses au khalife pour ses propos insultants souvent relayés dans les médias. Il a aussi demandé à Serigne Mountakha Mbacké de prier pour son ami Ousmane Tounkara. “On l’accuse de terrorisme alors qu’il a cinq enfants à nourrir aux États-Unis. Priez pour qu’il ne soit pas rapatrié au Sénégal“, a-t-il insisté.

Serigne Mountakha Bassirou Mbacké a, quant à lui, encouragé Dame Mbodj et compagnie pour leur combat. Non sans leur demander de tout faire dans le respect et la discipline. De l’avis du khalife, face au mal qui se répend, il faut des gens pour se battre pour le bien.